Le 03/07/2018

800 euros par jour pour fleurir un pont

Le maire d'Orléans a dépensé 110 000 euros pour fleurir un pont pendant 4 mois.

coût des fleurs sur le Joffre à Orléans

Le maire d’Orléans, Olivier Carré, ne cache pas son goût pour l’horticulture. Et comme toute passion se vit aux dépens de ceux qui en pâtissent, ce sont les contribuables orléanais qui ont sorti 110 000 euros de leur poche pour voir pousser des fleurs le long du Pont Maréchal-Joffre qui traverse la Loire.

Des pétunias aux géraniums, en passant par la sauge et l’orge, ce sont ainsi plus de 10 000 plantes de 90 cm qui habillent désormais la rambarde du pont sur 750 m.

Olivier Carré est un homme qui a le sens des chiffres ; on se rappelle qu’il avait multiplié par quatre le montant de son indemnité de maire quand la loi du non-cumul des mandats avait mis un terme à ses nombreuses années de députation.

C’est la troisième fois depuis 2002 que le pont est fleuri. Cette onéreuse décoration florale ne restera en place que quatre mois et demi (jusqu’à la mi-octobre 2018), soit un prix de revient de 797 euros la journée.

Des fleurs de luxe, pour une commune endettée à hauteur de 109 millions d’euros en 2016 (478 millions d’endettement pour la métropole en 2017), soit 923 euros par habitant..

Aliénor Barrière

Merci à J.-M. qui nous a transmis cette information et dont voici le message :

« Je me permets de vous signaler une dépense somptueuse du maire d’Orléans qui dépense plus de 100 000 € pour fleurir un pont traversant la Loire. Alors que de plus en plus de personnes sont paupérisées et que nous sommes soi-disant en crise. Les contribuables que nous sommes sont endettés avec un système démocratique qui donne plein pouvoir aux élus qui pour leur réélection se creusent les méninges pour faire des dépenses inconsidérées. C’est tout simplement indécent alors que de nombreux Orléanais sont de plus en plus pauvres. Un contribuable qui en a marre de payer pour  des élus irresponsables et qui ne savent que dépenser toujours plus… Un contribuable qui est très en colère et indigné par autant d’irresponsabilité ».

Photo : Le pont Maréchal-Joffre avant son fleurissement. © CC BY-SA 3.0
Publié par Rédaction le 3/07/18

Print Friendly, PDF & Email

Articles relatifs

Cet article est taggé dans:

  • Par allegret, le 05/07/2018

    Sans vérifier si les contribuables pourront payer ces dépenses injustifiées les Mairies et Métropoles sont encouragées par les lois permissives de leurs mandats, à toujours plus de travaux somptuaires inutiles, cocagne ! de force on vous taxe ! débit = crédit et ça roule… dans le fossé .

    Par TABOURDEAU, le 10/07/2018

    LAMENTABLE!!!!!!! A l’image de la très grande majorité de nos élus qui se font voter l’augmentation de leurs indemnités de 300 cent pour cent 400 pour cent ou plus….. qui dilapident l’argent des contribuables encore et toujours…. pendant que le bas peuple lui doit toujours plus se sérrer la ceinture…. Nous ne sommes pas dans une démocratie mais bien ENTRE une MONARCHIE et une REPUBLIQUE BANANIERE…..

    Par TABOURDEAU, le 10/07/2018

    Notre Président…. pardon notre ROI devait tout changer….. on voit ce qu’il en est….. Dépenses somptueuses, gaspillages et j’en passe et des meilleurs, le ROI MACRON ne fait pas mieux que les autres, il fait même PIRE……

    Par LUCETTE CARBONI, le 16/07/2018

    le  » roi  » Macron? N’exagérons rien ! tout juste un petit marquis qui se prend pour ce qu il n est pas comme
    le geai paré des plumes du paon

    Poster votre réaction

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.