Le 23/07/2014

Le contrat de Bygmalion avec la présidence de l’ Assemblée nationale

D'après le Canard enchainé, la présidence de l' Assemblée nationale faisait également partie des clients de Bygmalion.

D’après le Canard enchainé, la présidence de l’ Assemblée nationale faisait également partie des clients de Bygmalion ( voir La liste des clients de Bygmalion).

Le contrat de Bygmalion avec la présidence de l' Assemblée nationale

Le Canard enchainé révèle aujourd’hui que la présidence de l’Assemblée nationale a fait appel aux services de Bygmalion en septembre 2011, sans appel d’offres, pour un contrat s’élevant à près de 15 000 euros.

Toujours d’après le Canard enchainé, Bernard Accoyer, alors président de l’Assemblée nationale, a fait appel à Bygmalion pour une mission de « centralisation et de gestion des inscriptions et réservations d’hôtel » lors du G8, pour les présidents des Parlements des pays membres ainsi que du Brésil et de l’Afrique du Sud, les 8 et 9 septembre 2011. Montant de la facture: 14 352 euros.  Les 2 matinées de travail du G8 n’ont pourtant donné lieu à aucun compte rendu, n’étaient pas ouvertes à la presse, et se sont tenues dans un des sous-sols du Palais Bourbon pouvant accueillir 150 personnes…

Voir aussi Profession politicien – Les enquêtes du contribuable

source: le Canard enchainé

Publié par Rédaction le 23/07/14

Print Friendly

Articles relatifs

Cet article est taggé dans: ,