Le 19/01/2009

La secrétaire d’ Etat à la Solidarité double la subvention pour l’ EHPAD de Trith-Saint-Léger

Belles étrennes pour le SIVOM de Trith-Saint-Léger : hier après-midi, Valérie Létard a annoncé que Les Godenettes (l’EHPAD qui ouvrira au printemps) bénéficiera d’une subvention exceptionnelle d’un million d’euros. Celle-ci, qui s’ajoutera à une subvention d’un même montant versée l’an dernier par l’État, permettra de diminuer de 5 E le prix de journée. « Ici, […]

Belles étrennes pour le SIVOM de Trith-Saint-Léger : hier après-midi, Valérie Létard a annoncé que Les Godenettes (l’EHPAD qui ouvrira au printemps) bénéficiera d’une exceptionnelle d’un million d’euros. Celle-ci, qui s’ajoutera à une d’un même montant versée l’an dernier par l’État, permettra de diminuer de 5 E le prix de journée.

service-solidarite-emploi-finance-gouvernement-subvention-financement-ministre-Alzheimer-nord-subvention-association-letard« Ici, c’est un bel exemple de ce qui peut se faire pour le « reste à charge » des résidants », a résumé Valérie Létard, hier après-midi en visitant Les Godenettes, l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes de Trith-Saint-Léger. « Un million d’euros de subvention, cela nous permet de baisser le prix de journée de 2,57 E », a relevé Christian Valette, le directeur général des services du SIVOM qui a lancé la construction de cet établissement. Faites le compte, avec une seconde subvention de l’Etat d’un montant identique – qui permettra de couvrir les achats de mobilier -, la facture mensuelle sera réduite de 63 E. En accueillant, hier après-midi, la secrétaire d’État à la Solidarité, Norbert Jessus était donc aux anges. Le maire de Trith-Saint-Léger a aussi mis l’accent sur le fait que cette nouvelle maison de retraite (d’un coût de 9,5 M E) allait se trouver « au coeur d’un nouveau quartier qui sort de terre », et à deux pas d’une école, « ce qui favorisera l’échange intergénérationnel ».


Le Valenciennois rattrape son retard

À l’issue de la visite de ce bâtiment « exemplaire pour la prise en charge des personnes », la est revenue sur les mesures qu’elles avait annoncées la veille dans le cadre du plan de relance de l’économie française *.

Par ailleurs, Valérie Létard a aussi rappelé que ces deux dernières années, le Valenciennois avait, en quelque sorte, anticipé l’effort gouvernemental en faveur de nouvelles maisons de retraites, puisque le secteur avait bénéficié « d’un effort spectaculaire destiné à rattraper la sous-dotation initiale » du territoire. Outre les quatre nouveaux établissements ouverts (à Anzin, Valenciennes, Quiévrechain et Marquette-en-Ostrevant), la secrétaire d’État valenciennoise a évoqué le de deux cent quatre-vingt-cinq places d’hébergement en cours d’installation (dont près de cent vingt à orientation ) le financement de quarante et une places de SSIAD (Service de soins infirmiers à domicile) à Escaudain et à Valenciennes l’engagement de 3,6 M E de crédits « qui ont permis de créer trois cents emplois » le lancement de 25 M E de travaux « pour soutenir le BTP, pour un équivalent d’au moins deux cents emplois directs pour les deux ans à venir ». Valérie Létard n’a pas laissé l’occasion de rappeler qu’elle s’était « investie » pour obtenir « des enveloppes exceptionnelles » pour Resocopad (57 plces à Haspres, Onnaing et Vieux-Condé), AGDV (26 places au faubourg de Lille). Et, bien sûr, pour Trith-Saint-Léger, à hauteur de 2 M E.

Source: La Voix du Nord

Publié par Rédaction le 19/01/09

Print Friendly

Articles relatifs


Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *