Le 20/01/2009

Saint-Raphael : Plus de deux millions d’ euros de subventions versés aux associations

La distribution de l’argent public aux associations a toujours le don d’exacerber les passions. Pour preuve : le vif débat qui a eu lieu entre les oppositions de droite et de gauche, et la majorité lors du dernier conseil municipal. Cent cinquante associations, dont cinquante-huit sportives, se partagent une somme plutôt rondelette de 2,293 millions […]

La distribution de l’argent aux associations a toujours le don d’exacerber les passions. Pour preuve : le vif débat qui a eu lieu entre les oppositions de droite et de gauche, et la majorité lors du dernier municipal.

association-associations-bezard-budget-centre-culturel-conseil-conseil-municipal-culture-euro-fromenteau-handball-public-service-sociale-sport-subvention-subventions-travail-villeCent cinquante associations, dont cinquante-huit sportives, se partagent une somme plutôt rondelette de 2,293 millions d’euros. Les montants des subventions varient de 160 euros (souvent des amicales d’anciens combattants) à 654 300 euros pour le Comité des oeuvres sociales (COS).

Une répartition critiquée

Une ventilation qui a donné des ailes au PS : « Si nous ne sommes pas contre les subventions, nous sommes contre la répartition qui en est faite », a martelé Colette Pitol Laugier. Même argument chez Jean-Claude Fromenteau, (Saint-Raphaël autrement), qui a « manifesté son désaccord » en estimant que « la répartition n’est pas équitable ».

Les sommes versées ainsi au (un million en cumulé) ont fait grincer les dents sur les bancs de l’opposition, mais pour la majorité, il n’y a rien d’anormal, étant donné que ce « participe au rayonnement de la , occupe des centaines de jeunes et accueille à chaque match 1 500 spectateurs ».

L’adjoint aux sports, René Bezard, a, de son côté, souligné que les subventions aux clubs permettent de payer des moniteurs.

M. Fromenteau lui a rétorqué que son intervention « était juste, mais déplacée », en ajoutant que « d’autres associations, comme celles travaillant dans la , ne sont pas représentées » dans la liste des structures subventionnées.

Culture : 13 % du

C’est alors que le maire a lancé, pour clore les débats : « La culture est faite par la ville. Soixante personnes travaillent dans ce avec le , l’orchestre de chambre, l’école de musique… Les associations culturelles sont à la marge. La municipalité consacre 13 % de son budget de fonctionnement à la culture. Le milieu associatif est largement subventionné si on y ajoute les salaires versés aux employés de la ville » qui participent aux manifestations. Le PS s’est abstenu de voter la délibération, MM. Fromenteau et Gout ont voté contre.

Georges Ginesta a conclu les débats en notant que « les 2,29 millions de subventions versés aux associations prouvent la bonne santé financière de la ville ».

Source: Var-Matin

Publié par Rédaction le 20/01/09

Print Friendly

Articles relatifs


Poster votre réaction

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *